Fil de navigation

 

Les Doradidae sont une famille de poissons-chats aussi connus sous le nom de poissons-chats épineux omnivores.

Les doradidés sont facilement reconnaissables à leur nuque bouclier bien développée en avant de la nageoire dorsale ainsi que par des plaques osseuses épineuses développées le long de la ligne latérale. Les doradidés ont aussi généralement trois paires de barbillons, une nageoire adipeuse, et 4 à 6 rayons sur la nageoire dorsale. Ces poissons sont parfois appelés «poisson-chat parlant» en raison de leur capacité à produire des sons en déplaçant leurs épines pectorales faisant ainsi vibrer leur vessie natatoire. Leur taille va de 3,5 centimètres (Physopyxis lyra) à 120 centimètres pour 20 kg pour Oxydoras niger.

En 2014 suite aux travaux de Birindelli les sous-famille Centrochirinae Fowler, 1951  et Hemidoradinae Fowler, 1951 se sont dépeuplées au profit des nouvelles sous-familles Astrodoradinae Higuchi, Birindelli, Sousa & Britski 2007 et Wertheimerinae Birindelli, 2014 ainsi qu'à celui de  l'ancienne sous-famille Doradinae Bleeker, 1858.

Distribution

Amérique du Sud, principalement au Brésil, Pérou et Guyane. Les doradidés vivent dans la plupart des bassins sud-américains, ils sont absents des bassins de la côte du Pacifique et des bassins côtiers au sud du Rio Plata. 70 % des espèces se reproduisent dans le bassin de l'Amazone; le bassin de l'Orénoque abrite environ 22 espèces et se classe deuxième richesse en espèces. En revanche, seules deux espèces de doradidés ont été décrites dans les bassins côtiers orientaux brésiliens: Wertheimeria maculata du Jequitinhonha et du rio Pardo et Kalyptodoras bahiensis du rio Paraguaçu.