Fil de navigation

 

Les chiens de mer, les requins mangeurs d'homme, Requiem shark, autant de noms pour qualifier cette famille de 12 genres et 56 espèces de requins.
Les Carcharhinidae du genre Carcharhinus fréquentent l'eau de mer comme les eaux saumâtres. Dans le cas des espèces Carcharhinus leucas (Müller & Henle, 1839) [requin-bouledogue] et C. melanopterus (Quoy & Gaimard, 1824) [Requin à pointes noires] l'eau douce des fleuves, mangroves et lacs est aussi au programme! Le requin-bouledogue fréquente aussi bien le fleuve Amazone, en Amérique du Sud que le lac Nicaragua, en Amérique centrale. Il a aussi été signalé dans les eaux du Mississippi, en Amérique du Nord, du Zambèze, en Afrique ou dans celles du fleuve Brisbane, Australie.
Le genre Galeocerdo Müller & Henle, 1837 quand à lui ne compte qu'une espèce décrite: Galeocerdo cuvier (Péron & Lesueur 1822). Le célébre requin-tigre, opportuniste amateur de biotopes côtiers et pélagiques, apprécie tout particuliérement les eaux fortement turbides (mangroves, estuaires et lagons).
Les requins d'eau douce ne fréquentant par le milieu marin sont les Glyphis, ils fréquentent toutefois plus facilement les eaux saumâtres que les eaux réellement douces. Sur les 5 espèces de Glyphis, seul Glyphis glyphis (Müller & Henle, 1839) peut être trouvé en eau de mer [nord de l'Australie et Nouvelle Guinée].

Distribution

Cette famille de requins est largement distribuée dans les eaux chaudes à tempérées des océans ainsi quand dans les zones côtiéres, plusieurs espèces présentes mondialement. Leurs biotopes sont le plus souvent océaniques au-delà du plateau continental (Carcharhinus longimanus) mais peuvent s'étendre à l'intérieur des terres dans les lacs et les rivières d'eau douce (Carcharhinus leucas, le requin-taureau ou requin-bouledogue).

Noms vernaculaires

 mangeurs d'hommes [Fr.], tiburones gambuso [Sp.], requiem sharks [Eng.]